Mental’O : votre réseau de conseillers en Orientation Scolaire & Professionnelle

retour

Meriem Draman, conseillère Mental’O installée à Istanbul, a écrit pendant la période de confinement un article où elle explique pourquoi faire un Bilan d'orientation peut être tellement utile et une source d'optimisme en cette période anxiogène. Si vous n'êtes pas encore convaincu(e), vous le serez certainement après avoir lu cet article. Découvrez ses 10 bonnes raisons pour vous motiver à réaliser un Bilan d'orientation maintenant !

10 raisons...

Pour ma part, je travaille avec la méthode Mental’O®, une méthode d’orientation innovante reconnue en France pour son efficacité et sélectionnée par le Figaro Étudiant dans le cadre des salons « Rencontres de l’orientation » depuis 2016 maintenant.

 

J’ai choisi de détailler dans cet article toutes les bonnes raisons de passer un Bilan d’orientation maintenant, et j’en ai trouvé pas moins de 10. Et pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur le bilan d’orientation en lui-même, je détaille tout dans une deuxième partie : son objectif, ses modalités, son déroulement et son tarif bien sûr… 10 bonnes raisons de passer un bilan d'orientation maintenant

Découvrez mes 10 bonnes raisons de passer un Bilan d’orientation sans attendre !

Que vous soyez parent ou élève, si vous lisez cet article en ce moment, certaines des raisons ci-dessous vont certainement faire écho en vous, car elles peuvent être un casse-tête et une vraie source d’angoisse tant pour vos enfants que pour vous…

Raison 1 : Je vis une période pleine d’incertitude et je m’inquiète encore plus pour mon avenir

Le contexte actuel est anxiogène : on ne sait pas comment ni quand va se terminer cette période de confinement. Déjà anxieux(se) en temps normal sur la poursuite de mes études supérieures, l’arrivée de ce virus dans ma vie n’a fait qu’accentuer mes doutes et mes inquiétudes. Or, je sais pour l’avoir tellement entendu que le secret d’une bonne orientation, c’est l’Anticipation avec un grand A. J’ai un peu plus de temps devant moi, en tout cas plus de temps seul, en tête à tête avec moi-même, et c’est le moment pour moi de passer à l’action et d’être Acteur de ma vie. En faisant ce bilan d’orientation maintenant, j’aurai des objectifs clairs et je serai plus motivé(e) pour étudier. étudiante anxieuse pour son avenir.

10 raisons | etudiante affamée 1280 1024x682

Raison 2 : Je mets à profit le confinement, et les vacances scolaires et je fais quelque chose d’utile pour moi

Je sais qu’un bilan d’orientation peut s’effectuer à n’importe quel moment de l’année, mais en ce moment, je voudrais profiter de cette pause imposée pour prendre du temps pour moi, et faire quelque chose qui a du sens. Effectuer un bilan d’orientation maintenant va me permettre de mieux me connaître pour mieux m’orienter. Je vais avoir du temps pour digérer toutes les informations que je vais recevoir, analyser les résultats avec sérénité et ne pas prendre de décisions à la hâte. En plus, avec mon nouvel emploi du temps et le boom des outils de conférence en ligne, il n’a jamais été aussi facile d’organiser un bilan d’orientation à distance : j’économise des temps de déplacement et je vis avec mon temps.

Raison 3 : J’ai un projet précis mais je me pose quand même des questions

Je fais partie des élèves qui savent exactement ce qu’ils veulent faire plus tard. Malgré tout, je veux quand même un avis extérieur, être accompagné(e) dans mon projet pour être sûr à 100% que je me lance dans la voie qui me correspond parfaitement. Et qui sait, peut-être grâce au bilan d’orientation, je vais en profiter pour découvrir un plan B, voire un plan C, car on ne sait jamais ce que la vie nous réserve…

Raison 4 : Je suis en conflit avec mes parents sur mes choix d’orientation

J’ai un projet professionnel, mais mes parents ne veulent pas en entendre parler. Ils ont d’autres expectatives pour moi. Ils ne me parlent que de « docteur », « ingénieur », « avocat », des métiers qui les rassurent et qui sont prestigieux à leurs yeux…

Mais moi, je rêve de tout autre chose…

Et chaque fois que le sujet vient sur la table, c’est à dire tout le temps en ce moment, nous nous disputons et n’arrivons pas à nous comprendre. Peut-être que faire un Bilan d’orientation leur ouvrirait les yeux sur ma vraie personnalité et mes aspirations !

10 raisons | soucieuse 1024x683

Raison 5 : Je n’ai pas tout compris à la réforme du bac et j’hésite entre les spécialités à choisir en fin de seconde, et celle à abandonner en fin de première

La réforme du Bac avec un choix de spécialités dès la fin de la seconde entraîne chez moi et chez la plupart de mes camarades un stress important. Je dois prendre des décisions de plus en plus tôt, et faire rapidement des choix, alors que je ne sais pas forcément ce que je compte étudier plus tard. En plus, je suis conscient que ces choix sont essentiels, et je dois bien y réfléchir car mes projets d’études supérieures en dépendent. Faire ce bilan d’orientation maintenant m’aiderait certainement à y voir plus clair !

Raison 6 : Le taux d’échec en 1ère année à l’université m’angoisse et je ne veux pas me tromper

J’entends parler de plus en plus d’un chiffre qui fait froid dans le dos : en effet, il y a près de 60% d’échec en 1ère année à l’université (Le Monde) et 30% d’étudiants se réorientent après la 1ère année d’université. Cela signifie que beaucoup de lycéens sont mal orientés après le Bac. Je ne veux pas faire partie de ces statistiques et bien réfléchir à mon orientation avant de me lancer dans les études.

Raison 7 : Il n’y a qu’un seul conseiller d’orientation dans mon lycée

Il y a malheureusement trop peu de conseillers en orientation, appelés psychologues de l’éducation nationale (PsyEn) dans les lycées par rapport au nombre d’élèves. Ils sont actuellement 3600 en France, soit environ 1 conseiller d’orientation pour 1500 élèves. Ce n’est clairement pas assez !!! Je sais bien que si j’ai besoin d’informations, je peux aller voir mon conseiller d’orientation au lycée, mais si j’ai besoin d’un accompagnement personnalisé, il ne pourra pas me suivre de manière approfondie. Or je suis quelqu’un qui a besoin d’être accompagné(e), conseillé(é), rassuré(e) et c’est pour ça que j’aimerais faire appel à un conseiller d’orientation privé.

Raison 8 : Je suis perdu(e) devant le nombre incroyable de filières post bac

besoin de conseil en orientation

Du temps de mes parents, c’était plus simple. Il y avait quelques filières bien définies et ils n’avaient pas l’embarras du choix. Aujourd’hui, l’offre de parcours, de systèmes, de filières d’études avant et après le bac est pléthorique. Plus de 1000 orientations sont possibles, quoi de plus déstabilisant, angoissant au moment de faire mes choix ? En plus, il y a tellement de sources d’informations que je ne sais pas vers lesquelles me tourner. Je trouve de l’information partout : sur internet, dans les salons en tout genre, lors des journées portes ouvertes d’écoles mais parfois je ne sais plus où donner de la tête car « trop d’information tue l’information ! ». J’ai besoin d’être guidé pour apprendre à faire le tri et aller à l’essentiel. Si je me connais mieux, je sais que je pourrais plus facilement m’organiser dans mes recherches et être plus sélectif et efficace.

Raison 9 : Je sais que de nombreux métiers d’aujourd’hui n’existeront plus dans une dizaine d’années

J’essaie de me projeter dans l’avenir par rapport aux métiers que je connais, ceux exercés par les adultes dans mon entourage. Or j’ai lu que de nombreux métiers d’aujourd’hui n’existeront plus dans quelques années, et que 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore (Pôle Emploi).

10 raisons | des métiers vont disparaitre

Je vis une époque où le marché de l’emploi est en pleine mutation.

J’ai besoin que l’on me guide, que l’on m’informe sur les changements à venir, pour savoir quels sont les principaux domaines qui vont se développer dans un avenir proche et en déduire ceux qui me correspondent le mieux.

Raison 10 : J’ai du mal à choisir un seul métier pour plus tard car plein de domaines m’intéressent

Je fais partie des élèves curieux, intéressés par les études et doués dans de nombreuses matières.

Devoir faire un choix, et abandonner certaines matières me fend le cœur, car je suis un éternel étudiant et qui veut repousser le moment fatidique de faire un choix. En faisant un bilan d’orientation, je serai bien obligé(e) d’écouter les recommandations de ma conseillère et de fermer quelques portes, pour en laisser d’autres grandes ouvertes.

Raison Bonus : Je suis conscient qu’il s’agit d’un petit investissement financier mais je suis convaincu(e) que cela en vaut la peine !

Faire un bilan d’orientation est une pratique nouvelle, qui a un prix. Mes parents, mes grands frères et sœurs, mes cousins plus âgés n’ont pas eu la chance de connaître cet outil.

Cet outil est nouveau, cet outil est innovant, cet outil donne confiance, pourquoi j’hésiterais ?

Mes parents me répètent souvent qu’ils auraient bien aimé que ça existe de leur temps ; ainsi ils auraient peut-être exercé un métier complètement différent de celui qu’ils font aujourd’hui…

Un métier qui a davantage de sens et qui leur correspond mieux !

En France, « 54% des adultes disent regretter leur orientation ou auraient aimé faire d’autres études, notamment chez les moins de 35 ans (58%) mais surtout chez les catégories populaires (60%). (source enquête BVA : Les élèves à l’heure des choix/octobre 2019)

C’est décidé, je fonce !

Je veux faire partie d’une génération éclairée, qui décide, actrice de ses choix !

Je prends contact avec ma conseillère.

Pour ceux et celles qui hésiteraient encore malgré toutes ces bonnes raisons, j’aimerais apporter quelques éclaircissements sur le bilan d’orientation, en répondant à toutes les questions que vous vous posez.

Mode d’emploi du bilan d’orientation

Qu’est-ce qu’un Bilan d’orientation ?

Le Bilan d’orientation se décompose en 2 grandes parties :

C’est un tour d’horizon complet de la personnalité de l’élève, sous différents angles et une proposition de 3 voies d’orientation cohérentes avec le profil de l’élève.

En effet, j’analyse minutieusement et consciencieusement grâce à un entretien approfondi et les résultats d’un questionnaire en ligne complet et très performant (exclusivité Mental’O®) :

  • ses centres d’intérêt : qu’est-ce qu’il aime faire ?
  • ses motivations : quelle est sa relation au travail ? pourquoi il travaille ?
  • et son profil cognitif : comment il apprend ? comment il fonctionne dans ses apprentissages ?

J’identifie dans un deuxième temps 3 secteurs dans lesquels l’élève a le plus de chances de s’épanouir, et je propose des conseils pour creuser les différentes pistes que j’ai proposées.

10 raisons | etudiante affamée 1280 1024x682

Concrètement, comment se déroule un bilan d’orientation ?

Le bilan est constitué de deux séances :

pendant la première séance qui peut durer jusqu’à 3 heures, j’échange avec l’élève en tête à tête. J’apprends à le connaître grâce à un entretien approfondi et un questionnaire en ligne.

Lors de la seconde séance, je propose une restitution orale à l’élève accompagné de sa famille, et je lui remets un rapport écrit d’une trentaine de pages.

Je réponds également à toutes les questions que se pose la famille en lien avec les études de son enfant.

Clair, complet, efficace, ce bilan est réalisé en une semaine environ, et cela sans sortir de chez soi !

A quoi ça sert vraiment ?

Le Bilan d’orientation scolaire permet d’apprendre à mieux se connaître pour choisir son orientation et construire son projet à long terme.

Il permet d’identifier les pistes scolaires ou professionnelles qui correspondent le mieux à chacun, en fonction de ses centres d’intérêts, de ses motivations et envies, de ses possibilités personnelles et du parcours scolaire déjà existant.

A qui s’adresse-t-il ?

Il s’adresse aux adolescents et aux jeunes adultes âgés de 14 à 25 ans, scolarisés dans l’enseignement secondaire ou supérieur, de la classe de troisième aux études supérieures.

Que vous soyez un très bon élève, un élève avec des difficultés scolaires, un élève curieux avec de multiples centres d’intérêt, il n’est jamais trop tôt pour apprendre à se connaître afin de faire des choix éclairés en adéquation avec sa personnalité.

D’ailleurs, je conseille de commencer à réfléchir sérieusement à son orientation dès la classe de troisième, car la troisième est devenue avec la réforme du bac, le 1er palier de l’orientation.

Qui le propose ?

Il existe de très nombreux cabinets privés spécialisés dans l’orientation scolaire. Ces cabinets travaillent avec des psychologues spécialisés en orientation scolaire, quand d’autres préfèrent recruter des conseillers d’orientation qui viennent du milieu de l’entreprise pour une meilleure connaissance du marché de l’emploi. Encore peu développée il y a quelques années, l’offre en conseil en orientation s’est multipliée en très peu de temps : en effet, il suffit de surfer sur le net et de taper quelques mots-clés pour découvrir toute une liste de cabinets, certains plus renommés que d’autres, certains plus sérieux que d’autres…

Pour ma part, je travaille avec la méthode Mental’O®, une méthode d’orientation innovante reconnue en France pour son efficacité et sélectionnée par le Figaro Étudiant dans le cadre des salons « Rencontres de l’orientation » depuis 2016 maintenant.

Après avoir fait de nombreuses recherches pour mieux connaître l’environnement professionnel dans lequel je comptais exercer, j’ai choisi de rejoindre ce réseau en 2019, car j’ai apprécié son côté innovant, opérationnel, efficace et concret.

conseillère d'orientation Meriem Draman