Valérie Hotton présente sa démarche de conseil en orientation pour les enfants et conjoints d’expatriés

Valérie Hotton, vous êtes consultante et vous-même expatriée, en quoi les bilans d’orientation Mental'O sont-ils particulièrement adaptés à un public d'expatriés ?

Les prestations sont particulièrement adaptées car elles sont à chaque fois complètement personnalisées. Chaque personne est unique. Chaque bilan est différent. Mental’O permet d’apporter une solution très efficace à de nombreux conjoints suiveurs. Pour beaucoup d’entre nous, l’expatriation est une formidable opportunité pour se réinventer mais cette page blanche peut également être terriblement angoissante.

Avec le bilan exploratoire, j’accompagne de nombreuses femmes à prendre conscience de leurs forces, de leurs atouts, de leurs vraies motivations pour ensuite construire un projet. Hier, une de mes clientes m’a appelé pour me dire qu’elle venait de s’inscrire à une formation en Responsabilité Sociale de l’Entreprise pour ensuite prendre des fonctions en lien avec le développement durable. Ce n’était pas du tout son secteur avant d’arriver ici.

Il est finalement assez rare en expatriation que l’on trouve un job identique à celui qu’on faisait en France. Il faut souvent savoir s’adapter, voire se réorienter. Mental’O est très utile pour faciliter ce chemin. Pour les jeunes, c’est également assez différent de la France. Pour la plupart, ils ont vécu dans de nombreux pays depuis leur naissance et n’envisagent pas forcément d’étudier en France.

Grâce à MENTAL’O, ils construisent un projet et évaluent toutes les options possibles dans le monde dans le domaine qu’ils ont choisi. Cela leur permet de multiplier leurs chances et d’augmenter le champs des possibles. J’ai un cas en tête par exemple où le jeune homme voulait faire de la recherche en mathématiques. Il a postulé dans parcoursup où il a été pris à louis le Grand, il a postulé en GB via UCAS où il a été validé pour WARWICK et UCL pour finalement choisir d’aller étudier à polytechnique LAUSANNE en Suisse.

Mental’O permet vraiment de coller aux besoins de chacun avec des solutions adaptées et personnalisées.

HonkKo,g
Hongkong - (Photo by lf.Franciz on Unsplash)

Parlez-nous de bilans Mental'O que vous avez réalisés auprès de jeunes ou d’adultes en cours d’expatriation ?

J’accompagne de nombreux jeunes de la troisième à la terminale. Le bilan exploratoire permet de faire un état des lieux, d’identifier les pistes à creuser et la direction adaptée à l’enfant. Récemment j’ai suivi un jeune qui voulait être DJ. Le bilan lui a permis d’échanger avec ses parents sur cette passion de façon constructive et aussi lors du bilan approfondi de regarder partout dans le monde les formations qui pourraient lui permettre de réaliser son rêve.

J’ai également accompagné un jeune homme très brillant qui voulait étudier en classe préparatoire les mathématiques mais également continuer sa passion pour la voile qu’il peut exercer aisément ici à HONG KONG. Je lui ai proposé des villes avec des bases de loisir ou proches de la mer afin de concilier travail et vie personnelle. Il y a une vraie tendance chez les jeunes et les adultes à rechercher un métier, une formation avec du sens. Il y a une vraie envie de tous, de contribuer à un monde meilleur. C’est encourageant et je trouve les jeunes aujourd’hui beaucoup plus centrés sur le collectif que je pouvais l’être à leur âge.

Mental’O a développé récemment le bilan de profilage. C’est un outil que j’adore car il permet de faire un état des lieux très complet de la personne pour ensuite l’aider à mieux se connaître pour mieux se vendre dans une recherche d’emploi par exemple. J’accompagne actuellement un homme d’une quarantaine d’années. Le bilan lui a permis de prendre conscience qu’il avait besoin de plus de créativité dans son quotidien. Il a pris RDV avec sa DRH et est actuellement en train d’étudier toutes les options pour un move très épanouissant en interne, en ligne avec ses aspirations profondes.

Valerie Hotton

Parlez-nous de bilans Mental'O que vous avez réalisés auprès de jeunes ou d’adultes en cours d’expatriation ?

J’ai généralement d’excellents retours des personnes que j’accompagne avec MENTAL’O. D’ailleurs dans 50% des cas, MENTAL’O est un point de départ, une prise de conscience de son potentiel qui débouche ensuite sur un coaching avec réalisation du CV, préparation de l’entretien, du pitch elevator. …Mental’O est vraiment un outil qui aide les personnes à gagner en confiance en soi.

Il y a de très jolies histoires en expatriation . Une de mes clientes travaillait à Paris dans la banque. Grâce au coaching, elle a pris  conscience de son potentiel et de ses envies. Elle a crée en un mois un site internet et écrit des articles pour le journal local. Elle est très épanouie et ravie de cette reconversion.

J’ai aussi des jeunes qui étaient peu motivés et qui grâce au bilan MENTAL’O ont construit un vrai projet plein de sens. Une jeune fille que j’ai accompagnée a décidé de s’orienter vers une carrière artistique. Lors de l’entretien préalable, elle m’a fait part de ses craintes quant au retour de ses parents sur son choix. Quand j’ai présenté le bilan exploratoire avec Sophie et ses parents, ils ont été très réceptifs et vraiment à l’écoute des besoins/envies de leur enfant.